lundi, avril 14, 2008

On est ce que l’on mange… [reflexion analogique]


On est ce que l'on mange selon l'adage, on est aussi fait de ce que l'on fait. Voici une courte analogie pour réfléchir aux projets qui font notre vie.
L'organisation personnelle vue comme une analogie de l'action de se nourrir :
  • voir (couleurs, formes)
  • sentir (odeurs)
  • toucher (chaud, froid)
  • entendre (aigu, grave)
  • choisir (en fonction des besoins, en fonction des moyens)
  • saliver (motivation)
  • mâcher(découper en petits morceaux, prochaines actions, séparer par contexte spatial ou temporel)
  • cracher les noyaux, les arêtes (renégocier ses engagements, accepter ses limites)
  • avaler (confirmer ses engagements)
  • digérer (réaliser les projets, planifier, développer des compétences)
  • vivre (profiter de l'énergie, obtenir des satisfactions, se construire, avancer, manger pour vivre et non pas vivre pour manger)
  • éliminer (se débarrasser de ce qui encombre, simplifier, éliminer les résidus, ce qui n'est plus utile, ce qui servira à d'autres)
  • garder la forme (éviter les indigestions, éviter les aliments malsains, éviter l'épuisement)
  • éviter les modes
  • soigner son corps (équilibrer, micro-nutriments, éléments structurels, éléments énergétiques)
  • ne pas vomir (tenir ses engagements) [sauf pour préserver sa santé].
source de l'image: www.prevention.ch/bienmangerpourmieuxvivre.htm

1 commentaire:

mehdi a dit…

On attend un prochain billet. Pourquoi une si longue absence ?